Stages et conférences à venir

En raison de la pandémie de covid-19, les cours d'aikidô de nos clubs sont annulés jusqu'à nouvel ordre.

Origines "ésotériques" de l'Aikido - Transe, EMC et techniques

Le 13-September-2019

Intervenant(s) : Bruno Traversi, Joffrey Chassat

Profil de Ueshiba

Exposé sur les EMC dans les techniques de Ueshiba : nous présenterons à partir de séquences vidéo et des explications de Ueshiba, les modifications de conscience qui sont à l'origine des techniques de Ueshiba: nous décrirons en détails les phénomes psychophysiques (corporels) qui les accompagnent: paralysie partielle ou totale du corps, phénomène des symétrie, et ce que Ueshiba appelle la force de gravité psychophysique qui produit l'attraction vers le sol, vers le partenaire, mais aussi les mouvements de rotation qui sont au principe de certaines techniques comme iriminage.

Informations pratiques

Lieu

Dojo de Roubaix
22 rue de Lille
Arrêt de metro "Roubaix Charles de Gaulle"
Station de tramway "Alfred Mongy"
Stations V'Lille à proximité

Horaire(s)

De 19h30 à 21h

Tarif(s)

10€/personne

Infos complémentaires

Conférence ouverte à tous
Nombre de places limité : 25
email : bruno.traversi@ yahoo.fr

Séminaire d’étude d'été - Brest 2019, "Phénomènes de possession"

Atelier de recherche en psychologie sur les rituels, techniques et effets des possessions, selon Ueshiba Morihei

Du 11-July-2019 au 14-July-2019

Icone PDF

Intervenant(s) : Bruno Traversi, Joffrey Chassat

La pratique japonaise de Ueshiba Morihei est entièrement basée sur les transes de possession. Il distingue trois formes différentes de possession. Pendant cet atelier, nous présenterons les techniques de possession 神がかり que Ueshiba avait apprises auprès de Deguchi Onisaburō, nous en donnerons les principes psychologiques, son rapport avec l’inconscient, et nous en étudierons les effets psychosomatiques.

L’état de possession est un état lors duquel il y a pour le sujet « à la place du sentiment de son identité propre, une identité nouvelle, ce qui est attribué à l'influence d'un esprit, d'une puissance, d'une divinité ou d'une autre personne, et peut s'accompagner de mouvements stéréotypes involontaires » ou d'une amnésie. » (DSM IV) Selon Ueshiba, les phénomènes de possession sont au principe des « kami-waza » [« techniques divines » ou « techniques de l’esprit »] qui se produisent dans le budō et la danse kagura de Ueshiba. Sentiment de dépossession de soi, sensation que le corps bouge de lui-même contre sa propre volonté (le corps comme devenant un « shintai » - l’habitacle de l’esprit), etc. constituent, selon Ueshiba, les bases de la gestuelle de l‘aikidō et des kagura. Pendant le stage, nous comparerons ces états modifiés de conscience (EMC) à ceux de l’hypnose.

Informations pratiques

Lieu

Dojo Brestois
51 rue du Château
Brest

Horaire(s)

Du 11 juillet (9h) au 14 juillet (12h)

Tarif(s)

Stage complet : 90€
Première journée seulement : 35€
Séances théoriques seules : 10€/conférence

Possibilité de dormir au dojo : 8€/nuit

Infos complémentaires

Stage ouvert à tous (les séances pratiques ne sont pas ouvertes au public non participant)
Renseignements et réservation : bruno.traversi @yahoo.fr
Contact : 06 62 34 40 64
Nombre de place : 40

Stage d'été de Brest "Aikido - Temps et espace"

Séminaire d'étude sur la pratique et les écrits de Ueshiba Morihei selon C.G. Jung et W. Pauli

Du 12-July-2018 au 15-July-2018

Icone PDF

Intervenant(s) : Bruno Traversi, Joffrey Chassat

Comme chaque année, lors du séminaire de Brest, nous alternons études pratiques et études théoriques autour de Takemusu Aiki, le livre que le fondateur de l'aikido a écrit à la fin de sa vie. Notre approche des textes de Ueshiba se fait à partir des études développées par W. Pauli, l’un des pères de la physique quantique, et de Carl Gustav Jung, le fondateur de la psychologie des profondeurs.
Le thème central de cette année 2018 sera le temps et l’espace. Comment Ueshiba conçoit-il le temps ? Et l’espace ? Pourquoi affirme-t-il que « dans l’aikido, il n’y a ni temps ni espace » ? Quelles sont les expériences qui en témoignent ? Quels sont les états modifés de conscience qui révèlent, selon lui, le monde intermédiaire dans lequel il n’y a ni temps ni espace ? Nous tenterons de répondre à ces questions par la pratique (travail sur les techniques et sur les transes), et par une étude précise des écrits de Ueshiba Morihei, de Deguchi Onisaburô, le dirigeant de l’Ômoto-kyô, et des explications scientfiques de Carl Gustav Jung et Wolfgang Pauli.

Informations pratiques

Lieu

Dojo Brestois
51 rue du Château
Brest

Horaire(s)

De jeudi 12 juillet (18h) à dimanche 15 juillet (12h)

Tarif(s)

Stage complet : 90€
une journée : 25€
une demi-journée : 15€
conférence seule : 10€

Possibilité de dormir au dojo : 8€/nuit

Infos complémentaires

Le stage alterne des séances de pratique et des conférences sur la pensée de Ueshiba Morihei.
Stage ouvert à tous.
Réservation obligatoire : bruno.traversi@yahoo.fr ou 06 62 34 40 64

Corps de chair - corps énergétique selon Ueshiba Morihei

Du 14-July-2017 au 16-July-2017

Icone PDF

Intervenant(s) : Bruno Traversi, Joffrey Chassat

Informations pratiques

Lieu

Dojo Brestois
51 rue du Château
Brest

Horaire(s)

De vendredi 14 juillet (11h) à dimanche 16 juillet (15h30)

Tarif(s)

Prix pour 3 jours : 70€
Possiblité de dormir au dojo : 8€/nuit

Infos complémentaires

Stage ouvert à tous

Soutenance de thèse "La danse comme spontanéité : hypothèse d'une structure inconsciente du mouvement"

Le 07-February-2015

Intervenant(s) : Bruno Traversi

Plotin

On peut distinguer deux formes à la spontanéité, la spontanéité autonome – le geste trouve son origine dans l’intériorité du sujet indépendamment des influences extérieures –, et la spontanéité hétéronome – forme de réaction, de laisser-aller, aux variations du milieu ambiant. La première est celle des danseurs « du mandala », tel que Carl Gustav JUNG a pu les observer, qui agissent involontairement en prise avec une grandeur intérieure. La seconde est celle des danseurs contemporains tels que les pratiquants de la danse Contact Improvisation de PAXTON, ou encore des danseurs de buto. Ces deux types de spontanéité renvoient à deux paradigmes scientifiques différents. Alors que PAXTON fonde explicitement sa pratique sur les lois de NEWTON, conçoit les rapports que l'individu entretient avec son environnement comme des interactions mécaniques, JUNG et Wolfgang PAULI pensent la relation de l'homme avec son environnement non seulement à travers la sensibilité et la causalité, mais aussi à travers un lien a-causal qu'est la psyché. Cette conception de JUNG et de PAULI se fonde sur les découvertes en physique quantique, principalement sur le concept de complémentarité de Niels BOHR Nous proposons ensuite une approche phénoménologique de cette danse grâce à laquelle nous dégageons une structure psychophysique inconsciente. Cette structure comporte trois plans du vécu psychophysique (individuel et collectif), emboîtés les uns dans les autres, que nous avons nommés : central, primaire et secondaire. Leur déploiement correspond à trois étapes de différenciation du non-moi au moi, ou si l'on préfère du on au je – architecture psychophysique qui fait écho à la structure métaphysique de PLOTIN.

Informations pratiques

Lieu

Université Paris Ouest Nanterre

Horaire(s)

15h

Tarif(s)

Entrée libre

Infos complémentaires

-